L'Institut Européen du Salariat est un réseau de chercheurs en sciences sociales attachés à l'analyse sociologique, politique, économique, historique et juridique du salariat.

pour en savoir plus




A la une

Les notes de l’IES - n°33 - avril 2014

Les fonds de pension aux Etats-Unis. L’illusion d’un empowerment salarial par la propriété

Sabine Montagne

Les syndicats français s’imaginent parfois qu’ils pourraient acquérir un pouvoir financier sur la gestion des investissements de fonds salariaux (fonds de pension, épargne salariale). Pourtant, aux États-Unis, où ce type de fonds est développé depuis longtemps, les employeurs, les financiers et l’État (à travers l’administration, la législation et le système judiciaire) se sont organisés pour prévenir (...) Lire la suite »

Actualités

Journée d’études internationale - 7 avril 2014 - Le Workfare comme travail, comme rapport social, comme économie

L’Institut Européen du Salariat organise, avec le soutien du CURAPP (Université de Picardie), de l’IDHE.S (Université Paris Ouest Nanterre) et de la MSH Lorraine, une journée d’études internationale sur le thème "Le Workfare comme travail, comme rapport social et comme économie" le 7 avril 2014 à l’Institut des Sciences Sociales du Travail à Bourg-la-reine. Vous trouverez ici le programme de la journée (...) Lire la suite »

Livres

Les intermittents du spectacle : enjeux d’un siècle de luttes

Un ouvrage de Mathieu Grégoire

Mathieu Grégoire, Les intermittents du spectacle : enjeux d’un siècle de luttes, La Dispute, 2013, 14€ En Librairie le 25 novembre 2013 Présentation Comment garantir des revenus stables à des salariés à l’emploi instable ? Cette question, essentielle pour le salariat contemporain, les intermittents du spectacle se la posent en France depuis longtemps. De leur premier mouvement (...) Lire la suite »

Les notes de l’IES - n°32 - juin 2013

Retraites : comment améliorer les droits des femmes ?

Lucy apRoberts, Nicolas Castel

Depuis les années 1980, la « contributivité » du système de retraite a été renforcée de façon à contenir la masse des pensions. Cette politique nuit particulièrement à ceux qui n’ont pas eu une carrière « pleine » et à ceux qui ont connu des fluctuations de rémunération, deux tendances qui concernent davantage les femmes que les hommes. Afin d’améliorer les droits des femmes, il est parfois question de (...) Lire la suite »

Les notes de l’IES - n°31 - mars 2013

Maintien de l’emploi et chômage partiel. Un modèle italien de flexicurité

Mara Bisignano

En Italie, le dispositif de chômage partiel qu’est la Cassa Integrazione Guadagni (CIG), au-delà d’avoir permis le maintien d’un haut niveau d’emploi industriel, constitue un modèle plus général de gestion des fluctuations des besoins de main-d’œuvre assis sur la qualification dans l’emploi. En cela, il s’avère être alternatif à la sécurisation des parcours professionnels sur le marché du travail. Comme le (...) Lire la suite »

Les notes de l’IES - n°30 - janvier 2013

Des agences d’intérim aux agences d’emploi

Rachid Belkacem

En retraçant l’histoire de l’institutionnalisation conjointe du travail intérimaire et de ses acteurs, Rachid Belkacem montre que c’est le sens et la nature de l’intérim qui se transforme. L’intérim comme forme d’intervention ponctuelle dans l’emploi fortement encadrée a vu ses missions considérablement étendues (pré-embauche, formation, placement), à tel point que les agences d’intérim se présentent (...) Lire la suite »

Interventions

"Le déficit des annexes 8 et 10 des intermittents n’existe pas"

Audition de Mathieu Grégoire à l’Assemblée Nationale (extraits)

Audition de Mathieu Grégoire, maitre de conférences à l’Université de Picardie (CURAPP), à l’Assemblée Nationale par la mission d’information sur l’emploi dans les métiers artistiques (extraits) Les annexes 8 et 10 des intermittents sont-elles viables ? Mathieu Grégoire revient ici sur les contre-sens majeurs qui ont été au fondement des réformes du régime d’indemnisation des intermittents du spectacle et (...) Lire la suite »

Livres

L’enjeu de la cotisation sociale

Un ouvrage de Christine Jakse

http://atheles.org/editionsducroqua… Depuis 30 ans, le partage de la valeur ajoutée est de plus en plus défavorable au travail. Ce livre explique comment les réformes régressives concernant la sécurité sociale ont pu se déployer dans une relative impuissance des opposants. Pour justifier le gel de la cotisation sociale, appréhendée comme un coût du travail ennemi de l’emploi et cause de la dette, les (...) Lire la suite »

Les notes de l’IES - n°29 - octobre 2012

Le projet d’une école commune

Jean-Pierre Terrail

Revenant sur les impasses de l’organisation actuelle du système scolaire, Jean-­‐Pierre Terrail, dans le cadre du Groupe de recherche sur la démocratisation scolaire (GRDS), propose un projet de refondation de l’école dont l’ambition est de transmettre une culture commune de haut niveau sans mettre en concurrence les élèves. « L’ École commune » qui n’entend pas réduire les jeunes individus à (...) Lire la suite »

Livres

Puissances du salariat

Une réédition augmentée de l’ouvrage de Bernard Friot

Quelle est l’origine de notre modèle social ? Comment le prolonger à l’heure de l’offensive contre les droits sociaux ? Cet ouvrage renouvelle radicalement la lecture de notre histoire sociale et permet une tout autre compréhension de notre présent. Il montre la mutation qu’a connue le salaire à travers la sécurité sociale financée par la cotisation. Le salaire socialisé est au fondement des (...) Lire la suite »

Les notes de l’IES - n°28 - juin-juillet 2012

Un salariat mondialisé ? Protection des travailleurs et responsabilité sociale de l’entreprise à l’épreuve de la globalisation

Pauline Barraud de Lagerie

Que faut-il attendre de la « responsabilité sociale » que les grandes firmes occidentales entendent se donner lorsqu’elles sous-traitent une part de leur activité dans les pays du Sud ? Quelle relation salariale se noue lorsque que ce sont les firmes elles-mêmes, sous la pression de mouvements de consommateurs occidentaux davantage que des travailleurs concernés, qui assument la production des « (...) Lire la suite »