Le travail associatif

Un ouvrage dirigé par Matthieu Hély et Maud Simonet

 

 

Un compte-rendu de l’ouvrage sur le site de la Nouvelle Revue du Travail

Présentation de l’éditeur

Cet ouvrage collectif appréhende le monde associatif comme monde du travail. Il s’ouvre sur une réflexion autour des modalités d’exercice du travail associatif en interrogeant la frontière entre la sphère professionnelle et le «hors travail».
Les relations avec les différentes «parties prenantes» font également l’objet d’études spécifiques : avec les entreprises mécènes investies dans des partenariats avec le monde associatif, comme avec les collectivités publiques qui considèrent désormais les associations comme de véritables «opérateurs de politiques publiques».
Si le monde associatif est souvent défini comme un «tiers secteur» qui se situe entre le secteur privé lucratif et le secteur public, il demeure très largement structuré par leurs normes et leurs pratiques. Il peut contribuer cependant à servir des missions d’intérêt général et peut se poser comme une solution à la «crise de l’État-providence» ; il est alors envisagé comme une «alternative au capitalisme».
Les contributions présentées ici révèlent toutes ces ambivalences et dressent un portait nuancé des nombreuses promesses d’émancipation incarnées par le monde associatif.