Quand le patronat bancaire se raccroche à la branche. La faiblesse de l’ordre public social en Grande-Bretagne

par Jean-François Lejeune

Les notes de l’IES – n°23 – novembre 2011

 

Les relations professionnelles en Grande Bretagne sont marquées par l’absence de l’État y compris comme garant des accords conclus.
Jean-François Lejeune montre à travers l’exemple de la branche bancaire britannique comment, sans la contrainte d’un ordre public social, le patronat est le maitre du jeu de la négociation collective, définissant selon ses volontés le bon niveau de la négociation. Ce détour outre-Manche nous rappelle que l’autonomie de la négociation collective est un mot d’ordre vide de sens si la puissance publique ne garantit pas l’effectivité du pouvoir de négociation des salariés et l’application de ses résultats.

Télécharger la Note de l’IES n°23 ici